Conférences & Autres Evénements 

MAP-BURUNDI BUHIRE organise le samedi, 05 juin 2021 une conférence sur la question des réfugiés et déplacés dans la région des Grands Lacs  sous le thème de « Les Réfugiés et Déplacés dans la région des Grands Lacs : une épine aux pieds des gestionnaires des Etats de la région ? ».

La conférence se tiendra sur ZOOM, samedi le 05 Juin 2021 de 18h à 20h30 (heure de Bujumbura)

Date: Samedi 05/06/2021              
Heure: 18:00-20:30 (heure de Bujumbura)​/18h à 20h 30 ( heure de Bruxelles & Paris) et 12h à 14h30 (heure de Montréal & Washington)

Contact 

Libérat NTIBASHIRAKANDI, Porte-parole

(communications@map-burundi.org)

Pour vous inscrire, veuillez remplir ce formulaire: 

Merci pour votre demande d'enregistrement

CONTEXTE

La région des Grands Lacs est l’une des aires géographiques avec une longue expérience des déplacements forcés. Déjà à la veuille des Indépendances africaines, les Tutsi du Rwanda ont été persécutés et soumis à l’exil. Les gouvernements Kayibanda et Havyarimana ont tout fait pour leur éviter un retour pacifique. Le génocide contre les Tutsi a été un ferment pour un autre déplacement forcé. Les génocidaires acculés ont pris fuite vers l’ex-Zaïre. Au Congo, les premières vagues de réfugiés remontent aux deux guerres congolaises. L’insécurité qui s’est surtout installée dans ses provinces orientales continue à alimenter la région : des camps des réfugiés sont signalés au Burundi, au Rwanda, en Ouganda et en Tanzanie, en plus des millions de déplacés intérieurs.

S’agissant du Burundi, les premières vagues de réfugiés remontent à 1972. Beaucoup de Hutu ont fui la répression organisée par le régime Micombero. La mauvaise gestion de la question de ces réfugiés a marqué un pas dans la......                  

LIRE LA SUITE

Coordonnateurs de la conférence

 

Léonce MANIRIHO, Commissaire chargé des Questions Humanitaires, des réfugiés et déplacés intérieurs dans MAP-BURUNDI BUHIRE

 

Ambassadeur Tharcisse Ntakibirora, Chargé des questions diplomatiques dans MAP-BURUNDI BUHIRE


Facilitateurs de la conférence

  • Antoine Kaburahe, Directeur du Groupe de presse IWACU

  • Jean-Gabin NTEBUTSE, Professeur à l’Université de Sherbrooke

 

Programme

 

La conférence sera tenue en Français via la plateforme de visioconférence ZOOM, samedi 05 JUIN 2021 (de 18h-20h30, heure de Bujumbura, 12h-14h30, heure de Montréal et New York )

17h45 (de Bujumbura) : connexion des participants

18h00 – 18h05 : Ouverture de la conférence

18h05-19h30 : Panel et interactivité entre panélistes

19h30-20h15 : Parole aux participants, questions-réponses

20h15-20h25 : Recommandations

20h25-20h30 : Mot de clôture du Président de MAP-BURUNDI BUHIRE

Aurole Vermylen.jpg

Aurore VERMYLEN

Panéliste

Aurore Vermylen est doctorante au sein du Laboratoire d'Anthropologie prospective de l'Université Catholique de Louvain et réalise sa thèse sur les dynamiques de camps de réfugiés, d'exil, de mouvement et de crise politique dans la région des Grands Lacs en Afrique. Sa méthode est celle de l'observation participante, et a un terrain multi-situé (Burundi, Congo, Rwanda, Ouganda, Kenya et Amérique du Nord où les réfugiés sont réinstallés). Par ailleurs, Aurore mène des activités de consultances, en lien avec les dynamiques migratoires sur le continent africain. Vous trouverez une partie de ses travaux ici: https://uclep.academia.edu/AuroreVermylen

Gerard Birantamije1.jpg

Gérard BIRANTAMIJE

Panéliste

Gérard Birantamije est chercheur postdoctoral en science politique à l’Université Libre de Bruxelles (Laboratoire REPI). Ses recherches portent sur la Réforme du secteur de la sécurité avec une focale sur le Burundi. Il travaille aussi sur les interventions internationales de maintien de la paix et les politiques publiques internationales, surtout celles relatives aux questions de paix et de reconstruction de l’Etat dans la Région des Grands Lacs (Mémoires, justice transitionnelle, réformes institutionnelles, Elections et démocraties). Depuis 2014, il s’intéresse aussi aux questions de la participation des étudiants dans la gouvernance universitaire ainsi qu’à la problématique de l’Assurance qualité dans le système d’enseignement supérieur en Afrique. Depuis 2016, il a mis à son agenda de recherche la question des réfugiés (déplacés internes ; réfugiés et reconstruction des identités). Il a déjà publié des chapitres d’ouvrages collectifs  et des articles dans les Revues spécialisées sur ces thématiques reprises.

Gustave NIYONZIMA.jpg

Gustave NIYONZIMA

Panéliste

Maître Gustave NIYONZIMA est Président du CAVIB (Collectif des Avocats pour la Défense des Victimes des Crimes de Droit International commis au Burundi). Il est un activiste de la Société Civile Indépendante et Défenseur des Droits Humains. Ancien membre du Conseil de l'Ordre des Avocats du Barreau de Bujumbura, il est le premier Stagiaire burundais à la Cour Pénale Internationale

Ndayisenga Frederic.jpg

Frédéric NDAYISENGA

Panéliste

Ndayisenga Frédéric est actuellement  représentant des refugiés burundais en Ouganda. Il fut enseignant du français dans les écoles publiques et privées au Burundi. Par la suite, il a été engagé à l'école française de Bujumbura comme enseignant du français avant de fuir le Burundi. Aujourd'hui, il enseigne le français comme langue étrangère à l'Alliance Française de Kampala. Il est aussi membre fondateur du FOCODE et membre du parti MSD.